Atelier vitrail du Léman le vitrail d'hier à aujourd'hui

Atelier VITRAIL du LEMAN - Marie-Dominique BAYLE, Maître verrier
1 rue du commerce - 74100 VILLE LA GRAND -
Haute-Savoie - Région Rhone Alpes - France
Box : 09 83 38 85 34 Mobile :
06 20 66 62 70 - infovitrailduleman@gmail.com

Code NAF : 2319Z - Siret 520 067 778 00024 Thonon les Bains - Chambre des Métiers d'Annecy 520067778 RM 74
Formation professionnelle : 82 74 02817 74 - Maison des Artistes de Paris - Adema Genève
ATELIER VITRAIL DU LEMAN est protégé par les lois du copyright - Hébergement : www.1and1.fr - Webmaster : Marie-Dominique BAYLE

Atelier vitrail du Léman est à Ville la Grand, Haute Savoie, France

Voici comment Christophe présente son art et son parcours :

Sommaire

Invités à l’atelier - suite 1- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vitrail du Leman création restauration transmission

“En ce début du troisième millénaire, le temps de l’eau est venu.

Archétype de tous les liquides, élément aux multiples facettes, bio-physico-chimiques, politiques, économiques, mythologiques, philosophiques et poétiques.

Genèse des formes, support de toutes formations vivantes, élément encore plastique, l’eau se prête à tout moment à être modelée du dehors.

Elle est comme le dit Novalis, « un chaos sensible ».

De l’eau lustrale de la purification aux eaux noires de la mort l’eau est polymorphe, polyvalente, chargée de toute une symbolique collective et individuelle.

Cet élément vital est aussi l’un des plus impitoyable révélateur des inégalités qui déchirent la planète, nous interrogeant en cela sur l’essentiel, avec insistance, et déjà une dramatique urgence.

Extension entre un amont mémoriel et un aval énigmatique, l’eau s’écoule de façon irrégulière, comme la vie.

Entre réel et rêve envolé, ces photographies vous invitent au cœur même de cet élément, de cet infini des possibles.

Par ses transitions de phases, solides, liquides, gazeuses, l’eau se présente ici comme autant de prismes, au travers desquels, lumière et mouvement s’impriment indépendamment de l’espace y jouant un rôle d’ordonnateur, cherchant, à la manière des impressionnistes à rendre perceptible le passage du temps.

Purs instants de création où la vie s’organise, ce voyage à la source souhaite sensibiliser aux avertissements muets de la nature.


Skieur, plongeur, marin, surfeur, j’ai toujours évolué au contact de la nature et de l’eau en particulier.

Pour se «mouvoir», dans cet infiniment grand, il fallut apprendre l’infiniment petit, les règles, les mécanismes, les lois physiques régissant cet élément.

Une formation de JRI, m’initiât au traitement de l’image, de la lumière.


De cette expérience sur le terrain, de cette connaissance théorique et d’une passion pour les peintres et la peinture, naquit le projet de chercher à dévoiler une nature esthétique de ces phénomènes, témoigner de ces «états», de ce mouvement permanent, spectacle naturel d’un univers parallèle.

Entre réel et rêve envolé, ces photographies vous invitent au cœur même de cet élément, de cet infini des possibles.

Par ses transitions de phases, solides, liquides, gazeuses, l’eau se présente ici comme autant de prismes, au travers desquels, lumière et mouvement s’impriment indépendamment de l’espace y jouant un rôle d’ordonnateur, cherchant, à la manière des impressionnistes à rendre perceptible le passage du temps.

Purs instants de création où la vie s’organise, ce voyage à la source souhaite sensibiliser aux avertissements muets de la nature.”

Ipharra.

page précédente