Atelier vitrail du Léman le vitrail d'hier à aujourd'hui


Atelier VITRAIL du LEMAN - Marie-Dominique BAYLE, Maître verrier

1 - 3 rue du commerce - 74100 VILLE LA GRAND - Haute-Savoie - Région Rhone Alpes - France

Box : 09 83 38 85 34 Mobile : 06 20 66 62 70 - infovitrailduleman@gmail.com


Code NAF : 2319Z - Siret 520 067 778 00024 Thonon les Bains - Chambre des Métiers d'Annecy 520067778 RM 74
Formation professionnelle : 82 74 02817 74 - Maison des Artistes de Paris - Adema Genève
ATELIER VITRAIL DU LEMAN est protégé par les lois du copyright - Hébergement : www.1and1.fr - Webmaster : Marie-Dominique BAYLE

Atelier vitrail du Léman est à Ville la Grand, Haute Savoie, France

Avec sous sans peinture, dite "grisaille" & quelque soit le style (à personnage(s), floral, géométrique, religieux ou profane...) les vitraux selon la méthode traditionnelle au plomb révèlent toujours une grande élégance qui sied à tous les types d'architecture & de décor.
L'Atelier VITRAIL du LEMAN vous propose ici pour exemple quelques réalisations...

Techniques : vitrail au plomb - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Atelier Vitrail du Léman à Ville la Grand en Haute Savoie le vitrail dans toutes ses expressions Atelier Vitrail du Léman à Ville la Grand en Haute Savoie le vitrail dans toutes ses expressions Atelier Vitrail du Léman à Ville la Grand en Haute Savoie le vitrail dans toutes ses expressions

Les outils sont simples :

Certains de ces outils ervent également pour les autres techniques.

Sommaire Activités du vitrail  atelier vitrail du Léman, un artisan d'art à Ville la Grand, haute-savoie, aux portes de Genève Un maître verrier, artisan d'art, en Haute Savoie, France, aux portes de Genève

Avant et après, ou comment donner une 2ème vie aux portes d’une bibliothèque.

Le vitrail au plomb ou vitrail ancestral ou encore le vitrail traditionnel nous vient du Moyen-Age ; le profilé de plomb utilisé pour liaisonner les pièces de verre entre elles a la forme d’un H majuscule couché : soit, une barre centrale dite coeur du plomb ou âme du plomb, et de chaque côté en haut et en bas une aile qui forme donc une gorge de chaque côté du coeur ; les pièces de verre sont logées dans cette gorge ; à chaque intersection on apporte une soudure à l’étain à l’aide d’un fer à souder électrique ou à gaz (ça existe encore) ; à manipuler avec précaution, le vitrail une fois soudé peut être retourné pour la réalisation des contre-soudures. La dernière étape consiste à envoyer un mastic maison sous les ailes des plombs pour assurer l’étanchéité à l’eau et à l’air de l’ouvrage (en général, ce n’est pas l’étape préférée des stagiaires ... et pourtant si importante !).